la boîte à outils des agriculteurs

« Des pratiques performantes et durables »

Accueil Qui sommes-nous ?
Production Entrée Transversale Fonctionnement Contact
Ma boîte à outils
       
       
Fiche Technique Les haies
Notation -+
Coût :
Technicité :
Temps :
Haie et bande enherbée aux abords d'une parcelle de blé ©Farre 2016
Source : Agriculture et biodiversité , comment améliorer la biodiversité sur votre exploitation ( Civam, Farre, Fnab, Lpo) - Fiche Haies
Descriptif

Les haies sont des éléments du paysage incontournables des territoires, tant au niveau agronomique, au niveau de la préservation de la qualité des sols et de l’eau, et surtout de biodiversité. En effet  c’est à la fois le gîte et le logis de nombreuses espèces d’oiseaux, insectes, dont les auxiliaires de culture et elles contribuent également à limiter les pressions maladies  entre parcelles en faisant office de barrière naturelle. C’est également un aménagement permettant une continuité entre les éléments fixes du paysage, constituant ainsi un corridor écologique indispensable à l circulation de la faune. La valorisation économique des haies est également possible, par la vente des fruits ou du bois, selon les espèces d’arbres et arbustes présentes

Quelles espèces implanter dans les haies ?
Le choix des essences et de plants d’origine locale est essentiel. En effet ils sont adaptés aux conditions climatiques et aux sols de la région et permettent ainsi d’abriter la biodiversité de la région. Il s’agira également de  diversifier ses haies, on parle de 5 espèces minimum. Des essences aux type de port variés permettra le développement de la haie sur plusieurs strates. La structure d’une haie est essentielle : chaque strate a un rôle déterminé  selon les espèces qui s’y abriteront (production de graines, de fruits, poste de guet, zone de refuge).On distingue 3 strate : la strate herbacée, arbustive et arborée. Il est aussi préconisé  de prévoir un espace pour une bande enherbée le long de la haie. Enfin dernier point, la diversification des espèces permet d’étaler la floraison et la fructification pour offrir de la nourriture à différentes périodes.
Remarque : les plantes comme le lierre les ronces,  le chèvrefeuilles ne sont pas les ennemi s de la haie, ils permettent de tisser des liens entre différentes strates. Pour le lierre, sa  floraison décalée permet un apport de nourriture tard dans la saison. Il n’étouffe en aucun cas les arbres, mais permet de contenir  certaines maladies

Conditions

Quelles espèces implanter dans les haies ?
Le choix des essences et de plants d’origine locale est essentiel. En effet ils sont adaptés aux conditions climatiques et aux sols de la région et permettent ainsi d’abriter la biodiversité de la région. Il s’agira également de  diversifier ses haies, on parle de 5 espèces minimum. Des essences aux type de port variés permettra le développement de la haie sur plusieurs strates. La structure d’une haie est essentielle : chaque strate a un rôle déterminé  selon les espèces qui s’y abriteront (production de graines, de fruits, poste de guet, zone de refuge).On distingue 3 strate : la strate herbacée, arbustive et arborée. Il est aussi préconisé  de prévoir un espace pour une bande enherbée le long de la haie. Enfin dernier point, la diversification des espèces permet d’étaler la floraison et la fructification pour offrir de la nourriture à différentes périodes.
Remarque : les plantes comme le lierre les ronces,  le chèvrefeuilles ne sont pas les ennemi s de la haie, ils permettent de tisser des liens entre différentes strates. Pour le lierre, sa  floraison décalée permet un apport de nourriture tard dans la saison. Il n’étouffe en aucun cas les arbres, mais permet de contenir  certaines maladies
 
Ou et quand planter une haie ?
Elles doivent être connectées dans la mesure du possible aux éléments naturels présents sur le territoire pour jouer son rôle de corridor écologique (entre bois, mares, bosquets, bandes enherbées). Les haies doivent être implantées préférentiellement en rupture de pente, perpendiculairement au sens de la pente pour protéger eaux et sols. Pour un bon développement on compte une largeur de 3 mètres avec une implantation en quinconce sur 2 lignes. Il est conseillé d’implanter les haies entre novembre et février.
 
Comment entretenir une haie ?
Elagage, recepage ou balivage permettent de régénérer la haie. Le recepage est une pousse à 5-10 cm du sol qui permettra le départ de rejets au niveau de la souche (noisetier, saule, aulne). Cela densifie la strate arbustive
Le balivage consiste à sélectionner des brins de ces nouveaux rejets (cépée)  et de favoriser leur développement pour créer d’autres arbres dans les zones peu denses
Certaines espèces d’arbres peuvent être coupées toutes les 10 à 15 ans pour valoriser le bois (chêne, frêne, charme)

L’entretien des haies se réalise entre novembre et février. On respecte ainsi la faune et on évite les problèmes sanitaires des arbres.
Il y a 2 types de taille : une taille au sécateur, lamier à scie ou couteaux  (taille dite douce) pour éviter de blesser les arbres et arbustes et favoriser la cicatrisation.  On utilisera le broyeur pour les jeunes pousses  inférieures à 2 cm de diamètres chaque année. La taille par le sommet  est à éviter car il empêche le bon développement des arbres et arbustes. 
 

Intérêts et limites

Intérêts :
-Brise vent
-Protection des eaux et des sols
-Corridor écologique
-Source de biodiversité
-Production de bois
-Abri des auxiliaires de culture
-Limite la propagation des maladies
-Protection des bâtiments d’élevage
-Mise en valeur du paysage
Limites :
/

Aller plus loin

Sources et liens pour plus d'information :

EcophytoPIC - Haies, arbres isolés et lisières boisées
Quelles essences pour quels auxiliaires ? Réalisation : CA49 / Conception : CA72 / Edition : mai 2012
Agriculture et biodiversité, comment améliorer la biodiversité sur votre exploitation ( Civam, Farre, Fnab, Lpo) - Fiche Haies
Témoignages Vidéos Farre

Lien(s) vers d’autres leviers et problématiques

Raisonnement parcellaire
Bandes enherbées
Bordures de champs

Haut de fiche | Haut de page Accueil | Production | Transversale | Contact | Farre