la boîte à outils des agriculteurs

« Des pratiques performantes et durables »

Accueil Qui sommes-nous ?
Production Entrée Transversale Fonctionnement Contact
Ma boîte à outils
       
       
Fiche Technique Faux semis
Notation -+
Coût :
Technicité :
Temps :
©Farre 2016
Descriptif

L’objectif du faux semis est de favoriser la levée des adventices en réalisant un travail fin et superficiel du sol sur 5 cm de profondeur au cours de la période d'interculture et les détruire peu après la germination. Cette technique permet de lutter contre  les adventices annuelles et bisannuelles  ainsi que les limaces (destruction des œufs).  Cette technique permet surtout de  réduire le stock semencier

Conditions

Le faux semis est possible surtout d’avril à octobre quand les températures sont suffisamment élevées pour permettre la levée des adventices les plus préoccupantes. Le sol  doit  être légèrement humide et  les températures suffisamment chaudes pour favoriser la levée des adventices. L’interculture doit être suffisamment longue (1 à 2 semaines entre chaque passage). Le temps de travail  est d’environ 30 min par hectare et par passage (2 à 3 passages conseillés). L’objectif est d’épuiser le stock semencier d’adventices en surface en stimulant leur levée par des travaux superficiels répétés.

Intérêts et limites

Intérêts :

Temps de travail : gain de temps sur d’autres opérations de désherbage
Agronomie : permet de lutter contre des adventives difficilement maîtrisables en culture.
Énergétique : diminution des transferts de polluants vers l’eau et l’air grâce à la réduction des herbicides.
 
Limites :
Réglementaire : L'obligation d'implanter des couverts d’interculture à l’automne dans les zones sensibles réduit les possibilités de réaliser des faux semis.
Temps de travail : Augmentation du temps de travail pendant les périodes d’interculture. Un mauvais réglage du matériel ralentit la vitesse d’avancement  ( travail profond) . Faux semis difficile entre novembre et mars en raison des conditions hivernales (humidité importante, températures froides)
Économie : augmentation des charges opérationnelles (carburant).
Agronomie : Augmentation du risque de desséchement du lit de semences, surtout pour les semis en surface.Diminution de la biodiversité fonctionnelle de surface (comme les  carabes). Augmentation des risques de battance et de tassement si les passages sont réalisés en conditions trop humides ;
Environnement : augmentation de la consommation en carburant, donc  augmentation des émissions de gaz à effet de serre .  Augmentation du risque d’érosion dû au sol nu ;
 

Aller plus loin

Sources et liens pour plus d'information :

EcophytoPIC - Faux Semis
Guide pratique de conception des systèmes de culture en production légumieres fiches 18
Agro-transfert Ressources et Territoires, 2011, Le travail superficiel du sol en interculture, 4 p
Ouvrage de Pierre S.-P., Pérus M., Villeneuve F., 2012, Le point sur les techniques alternatives : Faux semis et gestion des adventices, CTIFL, 6 p.

Lien(s) vers d’autres leviers et problématiques

Désherbage mécanique

Haut de fiche | Haut de page Accueil | Production | Transversale | Contact | Farre